Saltar al contenido

Réduire l’humidité avec un déshumidificateur

L’humidité est un problème majeur dans certains sous-sols, entrepôts, cuisines, salles de bain et même, dans les cas les plus graves, dans les zones publiques de certains bars ou restaurants. La meilleure solution contre l’humidité intérieure est généralement d'”isoler le problème” en imperméabilisant les locaux. Lorsque cette solution n’est pas réalisable ou est trop coûteuse, l’option pour réduire l’humidité est l’utilisation d’un déshumidificateur.

Le déshumidificateur est un appareil qui a pour tâche de contrôler et d’éliminer l’humidité excessive de l’air. Elle y parvient par l’une des trois méthodes suivantes :

  • Utiliser un système de chauffage et de ventilation.
  • Au moyen d’un système qui “refroidit l’humidité” et la condense ensuite dans un réservoir.
  • En concentrant l’humidité à l’intérieur, de sorte qu’elle soit absorbée par un matériau hygroscopique.

L’objectif est d’atteindre une humidité relative de l’air dans la pièce déshumidifiée comprise entre 45 % et 55 %, ce qui est le pourcentage habituellement recommandé dans les environnements intérieurs.

Déshumidification et humidification

La déshumidification et l’humidification sont deux processus antagonistes. Contrairement au déshumidificateur, l’humidificateur augmente ou maintient l’humidité de l’air. On y parvient généralement en traitant l’eau dans un conduit ou un réservoir et en l’expulsant dans l’air sous forme de vapeur.

Un cas particulier d’humidification, très utilisé dans l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration, est le refroidissement par évaporation, ou brumisation, qui consiste à faire évaporer l’eau dans l’environnement pour obtenir un microclimat qui se traduit par une baisse de la température de l’air et du refroidissement éolien. Il est utilisé sur les terrasses des entreprises d’hôtellerie et de restauration pour créer une atmosphère plus agréable et plus fraîche dans les régions ou les saisons très chaudes.

Dans la boutique en ligne Climatización10.com, vous pouvez trouver des brumisateurs spécialement sélectionnés pour les terrasses des bars, restaurants, hôtels et autres entreprises de restauration.

Techniques de déshumidification : ventilation, condensation et absorption

  • Déshumidification par ventilation et chauffage. Ce type de déshumidification, qui augmente la température de l’air, est directement lié aux conditions de température extérieure. Plus la température extérieure est basse et plus la température intérieure est élevée, plus cette technique sera efficace. Les meilleurs résultats peuvent être obtenus pendant les saisons froides d’automne et d’hiver. Il est utilisé industriellement pour le séchage et la déshumidification d’ouvrages récents, bien qu’il implique un coût élevé, en raison de son faible rendement et de ses longs temps de séchage.
  • Déshumidification par condensation. Avec cette technique, l’humidité est extraite de l’air en le refroidissant en dessous du point de rosée, ce qui provoque sa condensation. La déshumidification par condensation implique un ventilateur, un compresseur, un échangeur de chaleur et un élément d’expansion. Ce type de déshumidification est utile et économique, car il ne force pas l’échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur de la pièce.
  • Déshumidification par absorption. Ce type de déshumidification fait appel à des matériaux hygroscopiques, capables d’absorber l’humidité de leur environnement. Les déshumidificateurs à absorption sont constitués d’un tambour rotatif recouvert de substances hygroscopiques, de ventilateurs, d’un radiateur d’air et d’un filtre. Ce système de séchage a l’avantage de pouvoir déshumidifier l’air à des températures inférieures à 0ºC.

Déshumidificateurs en fonction de leur utilisation

  • Déshumidificateurs industriels fixes. Il est particulièrement destiné aux entreprises qui nécessitent un niveau élevé d’extraction d’humidité, comme certains entrepôts, piscines ou blanchisseries. Il s’agit généralement de gros appareils à forte capacité d’extraction. Une option intéressante pour les locaux commerciaux, les galeries, les entrepôts et les sous-sols, mais aussi pour les garages, les séchoirs, les blanchisseries ou pour toute application nécessitant un déshumidificateur robuste et fiable sont les déshumidificateurs Tecna Microwell Dry, disponibles en cinq tailles : 300, 400, 500, 800 et 1200 et trois finitions différentes “plastique”, “métal” et “argent”. Sa capacité d’absorption d’humidité varie de 18 à 148 litres toutes les 24 heures, selon le modèle. Ils sont équipés de compresseurs rotatifs Daikin silencieux et très efficaces et de ventilateurs fabriqués par Ebm Papst. Plus d’informations sur ces appareils dans Climatizacion10 : Microwell DRY 300, Microwell DRY 500, Microwell DRY 800 Metal et Microwell DRY 1200 Metal.
  • Déshumidificateurs portables. Il s’agit généralement de déshumidificateurs à usage industriel qui fonctionnent par condensation, ce qui est certainement le système le plus efficace et le plus économique. Leur mise en marche/arrêt peut être réglée par une minuterie qui leur permettra d’être allumés quelques heures par jour, puis automatiquement éteints.
  • Déshumidificateurs à usage professionnel ou domestique. Ils sont utilisés dans les petits locaux, les bureaux et les maisons où une capacité d’extraction de 5 à 35 litres d’eau est nécessaire toutes les 24 heures. Dans Climatizacion10, vous trouverez deux bons exemples : Maître DH Domestique et Maître DHA Domestique

Caractéristiques à prendre en compte lors de l’achat d’un déshumidificateur

  • La capacité d’extraction. C’est l’une des caractéristiques de base, car elle se réfère au volume d’eau extrait de l’air dans une unité de temps donnée. Normalement, la capacité d’extraction est exprimée par la quantité de litres extraits toutes les 24 heures. Le besoin réel d’extraction dépendra de l’humidité et de la température de la pièce et de la vitesse à laquelle elle doit être déshumidifiée.
  • Consommation d’électricité. Les déshumidificateurs frigorifiques consomment en moyenne 25 W. Dans le cas des déshumidificateurs par dessiccation, la consommation passe à 55 W. Les déshumidificateurs ont généralement besoin de plus de puissance pour extraire plus d’eau de l’air, bien que le rapport consommation d’énergie/efficacité puisse varier selon le modèle et le fabricant choisis.
  • Bruit : Il est conseillé de ne pas dépasser 50 décibels pour le son du déshumidificateur et encore plus lorsqu’il est utilisé dans des pièces où il pourrait être dérangeant. La valeur optimale recommandée ne doit pas dépasser 35 ou 40 décibels.
  • La capacité du réservoir d’eau. Si l’appareil dispose d’un réservoir pour stocker l’eau collectée, il faudra, selon la taille du réservoir, le vider plus ou moins fréquemment. Il est recommandé que le réservoir ait une capacité d’au moins 2 litres. La plupart des appareils professionnels et semi-industriels permettent l’évacuation continue de l’eau extraite par un petit tuyau, qui peut être dirigé vers un évier ou un égout, ce qui évite de devoir vider le réservoir d’eau manuellement.

Entretien des déshumidificateurs

  • Le nettoyage du réservoir d’eau. Veillez à ce qu’il reste propre. Il doit être nettoyé au moins toutes les deux semaines pour éviter l’apparition de micro-organismes qui pourraient affecter le bon fonctionnement du déshumidificateur. Si le réservoir a pris une mauvaise odeur, il est possible d’utiliser des comprimés spéciaux que vous pouvez trouver dans des magasins spécialisés. N’utilisez pas l’eau retirée du réservoir pour un usage domestique.
  • Nettoyage et vérification des filtres à air. Les filtres doivent être nettoyés au moins tous les 6 mois, en faisant attention à leur détérioration et à leur intégrité. Consultez les instructions du fabricant pour connaître les autres spécifications.
  • Contrôle et nettoyage des serpentins du déshumidificateur. La poussière peut s’accumuler sur les serpentins, ce qui entraîne un dysfonctionnement du déshumidificateur. Il est conseillé d’enlever la poussière des bobines avec un chiffon doux pour maintenir un fonctionnement efficace.

L’humidistat

  • Un humidistat, également appelé hygrostat, est un appareil qui permet de mesurer l’humidité relative d’une pièce. Il peut être utilisé pour contrôler à la fois les humidificateurs et les déshumidificateurs. Permet de régler l’humidité relative d’une pièce qui devrait normalement se situer entre 40 et 80%. Parmi les humidostats, on trouve les manuels et les électroniques, plus modernes et sophistiqués.

Conseils pour améliorer le processus de déshumidification

  • Veillez à bien fermer les portes et les fenêtres de la pièce.
  • Placez le déshumidificateur au centre de la pièce afin que l’air puisse circuler autour.
  • Tenez le déshumidificateur éloigné de toute source de chaleur.
  • Si possible, installez le déshumidificateur dans le système de climatisation de la pièce. Une partie de l’équipement stationnaire est préparée à cet effet.
  • Pour augmenter la vitesse du processus, un chauffage électrique ou infrarouge peut être utilisé dans la même pièce.

Catégories : Machines et équipements et Aide et tutoriels

Blog sur la restauratio
n

Auteur : Débora Góme
z

Publié le vendredi 4 mars 2016

Informations de base sur la protection des données ici. Responsable : Toma10 S.L.
Objectif : répondre à votre commentaire.
Légitimation : consentement de l’intéressé.
Destinataires : les données ne seront pas communiquées à des tiers, sauf à la Disqus pour gérer le forum.
Droits : accès, rectification, portabilité et suppression des données et limitation ou opposition à leur traitement.
Plus d’informations dans la politique de confidentialité.